L’humidité peut cacher un problème très sérieux, surtout dans les espaces intérieurs. Étant donné qu’un taux d’humidité intérieure « normal » doit se situer autour de 35 % à 50 %, des valeurs plus élevées sont souvent à l’origine de situations peu agréables. Par exemple, les cheveux de certaines personnes deviennent soudainement crépus. Ou bien quelqu’un se plaint de problèmes de sommeil. En outre, l’humidité favorise la formation de spores de moisissure et les animaux domestiques peuvent sentir plus mauvais lorsque le taux d’humidité est très élevé. La rouille et l’oxydation sont beaucoup plus fréquentes et pour conclure, plus l’humidité est élevée, plus la maison est chaude.

Compte tenu de ce qui précède, pourquoi se mettre mal à l’aise, nous et nos familles, quand on peut fabriquer son propre déshumidificateur maison ? Le choix d’un déshumidificateur à monter soi-même présente également des avantages par rapport à l’achat. Par exemple, il ne fait pas de bruit et il n’est pas électrique. Il ne vous reste plus qu’à découvrir les types de déshumidificateurs que vous pouvez construire.

Étape 1 : Comment fabriquer son propre déshumidificateur avec du sel gemme ?

Lorsqu’il s’agit d’un déshumidificateur maison, le sel est certainement le meilleur allié. En effet, c’est un déshumidificateur naturel qui absorbe l’air humide ! Pour fabriquer un déshumidificateur au sel, vous aurez besoin de 2 récipients ou gobelets en plastique et d’un paquet de sel de table (ces deux articles se trouvent facilement dans n’importe quel magasin).

Étape 2 : Commencez à percer des trous dans le déshumidificateur avec du sel.

Prenez l’un des récipients en plastique et percez une série de trous dans le fond. C’est pour récupérer l’eau plus tard. Il est juste important de s’assurer que les trous sont suffisamment petits pour que les grains de sel ne passent pas au travers.

Étape 3 : Placer les récipients les uns dans les autres pour former le déshumidificateur.

Le récipient nouvellement perforé doit être placé à l’intérieur du récipient intact. Assurez-vous qu’il y a un espace vide entre les fonds des deux récipients, car l’excès d’eau s’y accumulera.

Étape 4 : Ajout de sel gemme pour compléter votre déshumidificateur domestique

Remplissez le récipient à trous, placé au-dessus de celui qui est intact, de gros sel.

Étape 5 : Placez le déshumidificateur maison à l’endroit le plus pratique

Voilà, nous avons découvert comment fabriquer le premier déshumidificateur naturel à faire soi-même. Maintenant, il ne reste plus qu’à l’utiliser ! Placez le déshumidificateur maison dans un endroit où vous pensez que l’humidité est excessive.

Lorsque le récipient du haut commence à recueillir de l’eau, celle-ci se retrouve en bas, dans le récipient intact. De cette façon, toute l’humidité excédentaire sera piégée dans le déshumidificateur au sel. Vous pouvez également fabriquer un déshumidificateur de plus grande taille, en utilisant simplement un récipient plus grand et une plus grande quantité de gros sel.

Conseil : Attention aux conteneurs ! Parfois, vous devrez vider celui que vous remplissez d’eau, ou d’autres fois, vous devrez remplir le récipient de gros sel pour que la chose fonctionne.

Étape 6 : Comment fabriquer un déshumidificateur avec du chlorure de calcium ?

Le chlorure de calcium est un autre sel qui s’est avéré être un excellent absorbeur d’humidité. Il est suffisamment puissant pour faire office de déshumidificateur pour une grande pièce et peut être la solution parfaite pour la salle de bain ou le sous-sol, des pièces qui sont généralement plus sujettes aux problèmes d’humidité.

Vous aurez besoin de chlorure de calcium, d’un morceau de tissu respirant (comme du tulle) et de ruban adhésif.

Étape 7 : Placez le chlorure de calcium pour créer le déshumidificateur

Le mot « respirant » est certainement important dans ce contexte, car un tel tissu laissera passer l’eau une fois que l’humidité aura été recueillie par le chlorure de calcium à l’intérieur.

Étape 8 : Faites des nœuds avec le déshumidificateur maison

Après avoir placé le chlorure de calcium à l’intérieur, prenez le ruban et nouez-le fermement en fermant le tissu afin que l’absorbeur d’humidité reste à l’intérieur.
Suspendez le sac dans un endroit où il y a un excès d’humidité afin que le chlorure de calcium puisse agir comme un déshumidificateur de bricolage. Veillez à placer un bol sous le sac, ce qui vous permettra de recueillir l’eau qui s’écoulera du chlorure de calcium.

Étape 9 : Utilisation des sacs de gel de silice comme absorbeurs d’humidité

Ces petits sacs de gel de silice que l’on trouve généralement dans les boîtes à chaussures ou autres récipients peuvent servir de parfaits déshumidificateurs. En fait, vous pouvez simplement en placer quelques-uns dans un placard pour être sûr que l’humidité sera absorbée.

À propos, il est également très simple de fabriquer un déshumidificateur domestique en utilisant du gel de silice :

  • Utilisez un tournevis pour percer de petits trous dans le couvercle d’un bocal.
  • Remplissez le bocal de gel de silice.
  • Revissez le couvercle.

Pour de meilleurs résultats, veillez à remplacer le gel de silice toutes les deux semaines.

Étape 10 : Utilisation d’un déshumidificateur domestique naturel : ouverture des fenêtres

Vous n’avez pas toujours besoin de fabriquer un déshumidificateur maison pour vous débarrasser de l’excès d’humidité dans votre maison. Vous pouvez également réduire le problème en ouvrant simplement les fenêtres lorsque le temps est plus sec à l’extérieur qu’à l’intérieur. C’est aussi simple que cela ! Et le résultat sera de voir encore moins de développement de moisissures et de mildiou !

Étape 11 : Utiliser un déshumidificateur naturel dans votre maison : le ventilateur

La circulation de l’air (et donc l’excès d’humidité) dans votre maison peut facilement être augmentée avec un simple ventilateur. En l’utilisant souvent, vous pouvez être sûr qu’il n’y aura pas de place pour l’humidité. Ce déshumidificateur naturel fait maison peut également être placé n’importe où dans la maison.

Étape 12 : Utilisation d’un déshumidificateur domestique naturel : la climatisation

La climatisation est également un déshumidificateur parfait, car elle abaisse le taux d’humidité tout en rafraîchissant la pièce. Le simple fait d’allumer régulièrement le climatiseur peut contribuer grandement à réduire l’excès d’humidité à l’intérieur.

Conseil : en plus d’être un excellent nettoyant, le bicarbonate de soude fait des merveilles dans les espaces humides. Et comme il est si bon marché et facile à trouver, il constitue une excellente alternative si vous souhaitez opter pour un absorbeur d’humidité. Il faut cependant garder à l’esprit que le bicarbonate de soude ne fonctionne comme déshumidificateur maison que pour les petits espaces, comme les placards, bien que vous puissiez réussir même dans des pièces moins grandes.

Voici comment l’utiliser :

  • Prenez un bol suffisamment petit pour tenir dans l’espace que vous voulez déshumidifier.
  • Remplissez le bol de bicarbonate de soude et placez-le là où vous en avez besoin.
  • Comme le bicarbonate de soude absorbe l’humidité, il va durcir. Vous devrez donc le surveiller pour savoir quand il est temps de le remplacer.